Cinq hommes  

de Daniel Keene, mise en scène Robert Bouvier

Comme tant d’autres clandestins, ces cinq-là ont quitté leur famille, leur pays en quête de chantiers où l’on accepte ceux qui n’ont pas de permis de travail pourvu qu’ils se soumettent aux conditions imposées, comme loger à cinq dans le même baraquement. Et tant pis si leurs origines ou leurs religions peuvent les opposer. Pour le patron, ils sont tous pareils, des déracinés, prêts à tout pour travailler. Travailler pour nourrir sa famille, travailler pour oublier la mort d’un enfant, la guerre, la prison, ou celle à qui on n’a pas osé dire «je t’aime», travailler parce que… sinon qui je suis?

Daniel Keene donne la parole à des personnages que parfois le cinéma représente mais rarement le théâtre. Et cette parole n’a rien d’un bavardage trivial, elle leur est fidèle dans leur plus intime vérité avec une singulière dignité. Lyrique, surprenante ou cocasse, elle dit toute une humanité désemparée qui essaie avec ses armes de comprendre à quoi ça rime, cette vie. On évoque les Rolling Stones et Mozart, on jure contre le camion en panne, on se souvient d’un poème de Villon ou d’un psaume. On rêve de changer l’Histoire ou au moins sa propre histoire, on apprend à se connaître un peu mieux les uns les autres et à se découvrir soi-même.

REVUE DE PRESSE

«Le spectacle est d’une puissance tétanisante. Le mérite en revient à la traduction très pertinente de Séverine Magois et aux comédiens d’origine les plus diverses dont l’émotion à vif, les empoignades et les incompréhensions mutuelles sont d’une poignante crédibilité.» Télérama

«Un moment de théâtre puissant, avec un réalisme parfois violent, mais d’où surgit, par instants, une poésie qui fait croire à la fraternité.»  Marianne

«Un spectacle aussi esthétiquement réussi que politiquement indispensable!» La Terrasse

TOURNEES 2006-2010

145 représentations

Théâtre du Passage – Neuchâtel
Théâtre Populaire Romand – La Chaux-de-Fonds
Théâtre Le Poche – Genève
Théâtre Les Tisserand – Lomme
La Grange de Dorigny – Lausanne
Théâtre Les Ateliers – Lyon
Théâtre Palace – Bienne
Théâtre Bernard Blier – Pontarlier
Théâtre de Vevey
Salle Jean Vilar – Romans-sur-Isère
Le Festin CDN – Montluçon
Théâtre de Grammont – Montpellier
Sortie Ouest – Béziers
Théâtre de Valère – Sion
Salle CO2 – Bulle
Espace Culturel des Terreaux – Lausanne
Théâtre de la Tempête – Paris
Salle Victor Hugo – Avranches
Théâtre de Carentan
Théâtre des Miroirs – La Glacerie
Théâtre Roger-Ferdinand – St-Lô
Festival de la Cité – Lausanne
Théâtre de Rungis
Théâtre Vicor Hugo – Bagneux
Théâtre Le Nickel – Rambouillet
Nuithonie – Villars-sur-Glâne
Le Parvis – Scène nationale – Tarbes
Le Phénix – Scène nationale – Valenciennes
Théâtre du Château – Avenches

Visuel-5-hommes

de
Daniel Keene
mise en scène
Robert Bouvier
avec
Antonio Buil, Dorin Dragos, Abder Ouldhaddi, Boubacar Samb, Bartek Sozanski
scénographie
Xavier Hool
lumières
Laurent Junod 
musique
Lee Maddeford
costumes
Janick Nardin, Caroline Chollet
vidéo
Sébastien Baudet
direction technique et régie lumière
Dominique Dardant
régisseur plateau et son
Antoine Marchon
traduction
Séverine Magois
coproduction
Compagnie du Passage, Le Poche-Genève, Neuchàtoi

avec le soutien des Départements des Affaires culturelles de la Ville et du Canton de Neuchâtel, du Syndicat intercommunal du théâtre régional de Neuchâtel, de la Loterie Romande et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture

Bande-annonce